-4 Edde.eu : Écologie et économie aujourd’hui

Votre panier est vide

Écologie et Économie aujourd’hui - Image de couverture

Écologie et économie aujourd’hui

 18.90 €

L’urgence de recentrer l’économie sur l’homme et la nature

Le marché aveugle accompagne une croissance infinie du profit, mais la terre n’est-elle pas finie ?
Faut-il être économiste pour voir que le capitalisme se base sur une idéologie qui profite d’abord au capital ? Et assister à la destruction de la nature et à la mainmise des multinationales sur les destins de nos sociétés ?
Comment provoquer un changement social comparable à celui rendu nécessaire pour lutter contre le Covid19 ?

Résumé

Face aux défis du XXIe siècle, le citoyen et la société civile peuvent changer le rapport de force politique en faveur d’une économie durable respectant l’équité sociale, l’intégrité environnementale et l’efficacité économique. La démocratie politique n’est pas la simple addition des intérêts particuliers à court terme, c'est d’abord le choix et la décision de projets d’intérêt commun à long terme.
Les partis politiques conservateurs soutiennent l’arrogance des économistes, malgré l'incompétence de l’économique néolibérale à gérer la catastrophe écologique, le sous-développement, les crises financières et les crises sociales du capitalisme.
Ce livre aide à comprendre les enjeux collectifs de notre mode de vie occidental. Il fait ressentir le lien solidaire unissant tous les êtres vivants et le besoin universel d’équité entre les hommes. Il remet donc l’homme et la nature au cœur du débat économique. Et le citoyen dans le rôle de celui qui, en définitive, décidera de la transition durable dont il a besoin, au terme de bouleversements de nature démocratique, scientifique et politique.

Extrait

L’économique orthodoxe réduit son objet d’étude à l’optimum de production, à l’efficacité économique, et elle exclut l’étude de l’inégalité sociale et de l’écosystème. Les dégradations environnementales seraient des « externalités », des défaillances du marché. Autrement dit, elle exclut l’économie durable de son objet d’étude.
Elle décrète que l’efficacité de la production est un objet scientifique, alors que l’équité et la durabilité ne sont pas « scientifiques ». Elle refuse l’interdisciplinarité avec la sociologie et avec l’écologie.

[...]

Le néolibéralisme affaiblit la légitimité de l’État et provoque un déficit démocratique, par l’opposition à l’intervention de l’État. Il empêche ainsi la transition durable et occulte le besoin de gestion démocratique des domaines culturels, sociaux et environnementaux.
Il oppose l’État au marché. Pourtant, le marché est un mécanisme imparfait : à la fois, il n’évalue pas les externalités écologiques et il exclut les pauvres. Au final, le marché est violent pour l’homme et la nature.

Informations supplémentaires Auteur:

Collection: Autres Regards
Format: 150 x 205
Nombre de pages: 192
ISBN: 978-2-87402-264-7
EAN: 9782874022647
Disponibilité (Electronique/papier): Livre papier
acheter