-4 Edde.eu : dde.crisis du 10 septembre 2011

Votre panier est vide

Image indisponible

dde.crisis du 10 septembre 2011

 14.00 €

dde.crisis, 10 septembre 2011 — Volume 27, n°01

de defensa
La dissolution du monde

Perspectives

Editorial
De 9/10 à 9/11

Résumé

de defensa
La dissolution du monde

• L’été 2011 comme l’été 1914, mais le déclenchement d’un “cycle crisique final” plutôt que la guerre. (Page 2) • L’épisode de la première quinzaine d’août qualifié un peu vite de GFC2 (Great Financial Crisis 2) n’est qu’une phase de ce que nommerions la GCCC (ou GC3, pour faire bref), pour “Grande Crise de la Contre-Civilisation”. (Page 2) • Ce qui a été d’abord perçu comme un épisode de la crise financière, plutôt qu’être financier, apparaît plus justement comme un épisode de la dissolution de la matière structurelle du Système. (Page 3) • Le phénomène de dissolution affecte la forme et la structure même des crises, si bien que l’on peut dire que “la crise est elle-même en crise”... (Page 4) • Le monde tel qu’il est en cours de réalisation depuis 2008-2009 correspond à la théorie de Gilles Deleuze (et des philosophes postmodernistes) de la dissolution, et se marque effectivement par le phénomène de la dissolution. (Page 5) • Comment la théorie de Deleuze et des postmodernistes, baptisée The French Theory aux USA, s’est effectivement réalisée, d’une façon presque mimétique et symbolique, dans l’évolution de l’Amérique, correspondant en cela à «la folie propre de l’Amérique». (Page 5) • Comment, depuis 2008, nous sommes devenus des fétus de paille de la métahistoire déchaînée, qui a choisi la dissolution pour réduire le Système de la modernité à son anéantissement. (Page 6) • Un cas illustratif et un parcours maistrien : la carrière marquée par la complète dissolution du président Sarkozy, dit Sarko (dissolution même du nom Sarkozy en Sarko). (page 7) • Depuis 2008, les événements ont complètement dissous les grands principes structurants des relations internationales, et conduit ces relations vers la dissolution. (Page 8) • Cette situation de complète dissolution des relations internationales conduit à abandonner toute ambition de “prendre parti” et de rechercher une position extérieure au monde (au Système) pour observer et commenter la destruction du monde (du Système). (Page 9)

Perspectives
Un jour avant l’anniversaire. • Quel anniversaire faudrait-il fêter? Le 11 septembre 2001, comme l’enseigne le catéchisme, ou bien le 10 septembre 20021 et le discours de Rumsfeld désignant le véritable ennemi? • Bien entendu, le Système s’est emparé de 9/11 pour tenter d’en faire un mythe re-fondateur... Il n’a réussi qu’à accoucher du symbole furieux de sa marche surpuissante vers son autodestruction. • Ce que nous a apporté la décennie depuis 9/11? La mort définitive de l’information officielle, définitivement apparue comme pur mensonge, et la disposition nouvelle d’une capacité de rechercher la vérité derrière les réalités multiples de la communication.

Editorial
De 9/10 à 9/11

Entre le 10 septembre 2011 et le 11 septembre 2011, jour de la commémoration de ce que l’on sait, nous avons choisi 9/10. Voici pourquoi...

Informations supplémentaires Auteur:

Collection: De defensa
Nombre de pages: 12
Disponibilité (Electronique/papier): Uniquement au format pdf
acheter