-4 Edde.eu : dde.crisis du 10 juillet 2010

Votre panier est vide

Dde.crisis du 10 juillet 2010 - Image de couverture

dde.crisis du 10 juillet 2010

 14.00 €

dde.crisis, 10 juillet - Volume 25 , Numéro 20

de defensa
La raison face à elle-même
Le temps passe et presse
Perspectives
Editorial
Bon anniversaire, dde.crisis

Résumé

de defensa
La raison face à elle-même
• Le constat général de la situation crique que nous connaissons, situation issue de plusieurs siècles d’activités inspirées et guidées par la raison humaine, conduit à la mise en cause radicale de la raison humaine. (Page 2) • Face à ce constat, les der- niers garde-chiourmes du système proclament le triomphe et l’intangibilité de la raison humaine, organisatrice du système général. (Page 3) • Entre ces deux extrê- mes, l’affrontement est inévitable: pour venir au terme de la crise, il faudra écraser la raison humaine dans le rôle inspirateur et directeur de la civilisation qu’elle s’est arrogé. (Page 4) • Pour comprendre la dérive catastrophique de la raison humaine, on doit notamment et impérativement remonter au XVIIIème siècle et à la catastro- phe qu’il a organisée, – cela au travers d’un mot singulier qui résume la mentalité du siècle: “persiflage”. (Page 4) • La capitulation de la raison humaine et son rallie- ment catastrophique à un puissant courant de la matière déchaînée s’explique par la fatigue de la psychologie humaine depuis la Renaissance. (Page 5) • Comment la raison humaine, minée par la fatigue de la psychologie, s’est volontairement asser- vie au courant déstructurant de la matière déchaînée qui régit la “deuxième civili- sation occidentale”, ou “contre-civilisation”, depuis la fin du XVIIIème. (Page 6)
Le temps passe et presse
• Sommes-nous en 1789 une nouvelle fois? Pour les événements, bien entendu pas; mais pour la fatigue de la psychologie, il y a sans aucun doute une correspondance évidente, et nul ne peut prévoir les événements qui en résulteront. (Page 7) • La crise de la raison humaine nous fait orphelins d’une parenté que nous croyions sanctifiée par le Progrès. Il y a des circonstances où il vaut mieux être orphelins que dépendre de parents illégitimes et diaboliques. (Page 8) • L’alternative nécessaire implique une révolution de la pensée: rétrograder la raison dans sa fonction origi- nelle d’outil parmi d’autres de la pensée et réhabiliter des conceptions sur-ration- nelles comme l’intuition et le domaine du sacré. (Page 9)

Perspectives
La “flotille de Gandhi” • Un mois après la crise de la “flottille de la paix”, on re- découvre l’efficacité des initiatives non-violentes face à la violence arbitraire et déchaînée. • Cette utilisation de la non-violence, c’est d’abord l’utilisation du sys- tème de la communication et l’entrée de ce système dans l’univers de la G4G, en transformant celle-ci. • L’atout de la G4G aujourd’hui, c’est l’utilisation à son profit de l’antagonisme fratricide entre le système de la communication et le système du technologisme.

Editorial
Bon anniversaire, dde.crisis
Avec ce numéro se termine la première saison (année) de parution de dde.crisis (prochaine parution le 10 septembre 2010). Un bilan sur la pertinence de la nou- velle thématique de cette publication.

Informations supplémentaires Auteur:

Collection: De defensa
Nombre de pages: 12
Disponibilité (Electronique/papier): Uniquement au format pdf
acheter